Et si j'en profitais pour organiser mon dressing...



Tout d’abord, je vous espère en bonne forme et surtout en bonne santé ainsi que vos proches et tous ceux qui vous sont chers.

Le confinement était jusqu’à présent une situation qui nous était inconnue et il n’est pas toujours facile de l’envisager sereinement. Alors aujourd’hui j’avais envie de vous donner quelques pistes pour tirer parti de ce temps qui nous manque parfois pour trier et auditer notre dressing.

Après tout c’est bien le moment du grand nettoyage de printemps comme aurait dit ma grand-mère !





Qui n'a pas connu cela un jour ou l'autre ?


Alors parce que nous rêvons toutes plutôt de cela :




je vous propose de commencer sans plus attendre en suivant juste quelques règles !


1° De la méthode :


Après avoir investi les lieux, pas de meilleure stratégie que de tout sortir pour déjà donner un petit coup de propre aux penderies, placards, armoires et commodes, mais de façon structurée, en procédant par type de pièces les unes après les autres (les manteaux, les vestes, les robes…) sous peine de vous décourager sinon.





2° Du tri :


La meilleure technique est de faire trois lots :


- Ce que vous n’avez pas porté depuis 2 ans au moins


Il est bien évident que si vous n’avez eu ni l’occasion, ni l’envie de choisir ces vêtements, il est fort peu probable que cela arrive prochainement. Alors posez vous la question de savoir s’il est bien utile de les conserver et de les laisser prendre toute cette place.



- Ce qui est défraichi, abimé, décousu, troué, taché…


Bien sûr ce chemisier c’était votre préféré mais vous savez très bien que vous n’êtes jamais parvenue à retirer cette vilaine tache. De même pour ce gilet auquel il manque deux boutons que vous n’avez jamais retrouvés ! Alors si vous ne pouvez vraiment plus rien faire pour eux, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Et honnêtement cette robe que vous portiez au mariage du cousin Hervé au début des années 2000, êtes-vous sûre qu’elle serait encore portable aujourd’hui ou qu’elle vous va encore ?

Profitez-en donc pour vérifier tout ce qui a besoin d’un passage chez le teinturier ou d’un petit raccommodage en mettant de côté. Même chose pour les chaussures : un petit coup d’œil aux talons, semelles et peut-être un petit coup de cirage et d’imperméabilisant.




- Ce que vous portez régulièrement


Occupation de la semaine et pourcentage de vêtements correspondant à ces activités


Si 70% de votre semaine est occupé par votre activité professionnelle, votre dressing devrait être de même composé d'environ 70% de tenues que vous pouvez porter au travail.


Essayez donc de mettre en parallèle le temps que vous consacrez à vos différentes occupations de la semaine en pourcentage (travail, détente, sorties...) et les pourcentages de vêtements y correspondants. Vous saurez alors si votre garde-robe est équilibrée ou s'il serait souhaitable d'acquérir certaines pièces.


Répartition des vêtements entre hauts et bas


Les hauts (chemisiers, pulls, tops…) doivent être en nombre très supérieur aux bas (pantalons, jupes, shorts) car on les change plus souvent.


3° Le point sur les basiques


Un basique (comme son nom l’indique) c’est un vêtement indispensable.

Avant d’envisager certains achats, quels sont ceux qui vous manquent ? Car ils sont la

« colonne vertébrale » de votre dressing et vous permettent de pouvoir combiner des tenues pour toutes les occasions en changeant juste les accessoires.


Alors prête pour faire le point ?


Ci-dessous, les principaux basiques à choisir en fonction de son style et de sa morphologie.

Si vous n'aimez pas le noir, vous pouvez opter pour le bleu marine, tout aussi élégant et

plus chaleureux.




4° « Re-ranger » au mieux


En hauteur ou dans des housses, les affaires qui ne correspondent pas à la saison en cours. Il est toujours préférable d’avoir un accès aisé à ce que l’on porte quotidiennement.


Classez par type de vêtements dans la penderie mais aussi dans l’armoire ou le placard : les tee-shirts dans la même pile, les pulls fins idem et ainsi de suite. Vous saurez tout de suite où trouver ce que vous cherchez. Même chose pour les chaussures, car vous aurez peu de chances de porter les bottes fourrées avant quelques mois.



J’espère que ces quelques conseils vous seront utiles et vous permettront de passer utilement une demi-journée et peut-être aussi en redécouvrant votre garde-robe d’envisager de nouvelles associations de vêtements auxquelles vous n’aviez pas songé jusqu’à présent.



Et si vous souhaitez être coachée par rapport à votre style, votre morphologie ou autre, les prestations de Lux Feminae continuent pendant cette période par mail, par téléphone et par internet via Skype afin de pouvoir répondre à vos attentes.


Prenez soin de vous...

SUR RENDEZ-VOUS

Du lundi au samedi

Particuliers : Vannes et Morbihan

CONTACT

b-riou@luxfeminae.net

T: 06 16 23 63 64